Chat with us, powered by LiveChat
 Dans Alcool au volant

Le cannabis est légal au Canada depuis le 17 octobre dernier. Sous réserve de certaines restrictions provinciales, les adultes âgés de 18 ans et plus peuvent légalement posséder, partager, acheter et cultiver ce produit.

Bien que légale, la consommation de cannabis n’est pas sans danger, surtout lorsqu’il est question de conduite automobile. Dans ce cas précis, elle est même interdite, et ce, dans toute la province, car cela peut altérer grandement les facultés de conduite.

Découvrez comment le cannabis affecte les capacités de conduite d’un individu.

Conduire un véhicule sous l’effet du cannabis

Selon les recherches, le cannabis a un réel impact sur la conduite automobile. Ces recherches mettent en lumière que le cannabis ralentit le temps de réaction et la capacité à prendre des décisions. Conduire sous l’influence de la marijuana augmente les chances d’avoir un accident mortel de 300 %.

Bien cerner l’affaiblissement de la capacité de conduire du consommateur de cannabis

Le cannabis est reconnu pour affecter la conduite automobile. Toutefois, tous les individus ne réagissent pas de la même façon à la marijuana. Pour bien cerner l’affaiblissement de la capacité de conduire d’une personne, plusieurs facteurs entrent en jeux. D’abord, il faut déterminer le mode de consommation. Le cannabis a-t-il été ingéré, inhalé ou fumé? De plus, il faut déterminer la quantité de cannabis qui a été consommée par l’individu, de même que le taux de THC de la variété consommée, qui peut être largement différent d’un type à l’autre. Déjà, l’on comprend qu’il est parfois très difficile de déterminer la quantité qu’un individu peut consommer avant que cela ne devienne dangereux.

Les effets du cannabis sur la capacité de conduire d’un individu

Dans quelle mesure le cannabis affecte-t-il la capacité de conduire d’un individu? La marijuana est reconnue pour altérer le jugement, la coordination motrice, la capacité de concentration et le temps de réaction. C’est ainsi dire qu’elle altère vos aptitudes à conduire. Plus précisément, la consommation de cannabis affecte la concentration du conducteur et sa capacité à percevoir correctement le temps et la distance. Donc, la consommation du cannabis peut entraîner un mauvais contrôle de la vitesse, inciter la somnolence, favoriser les distractions et diminuer la capacité d’un individu à lire les panneaux routiers correctement. La consommation du cannabis empêche donc le conducteur d’être vigilant et concentré.

Le problème évident des études sur la consommation du cannabis et la conduite automobile

Toutefois, les choses ne sont pas si simples. Contrairement à l’alcool, dont le niveau d’alcoolémie peut être mesuré avec précision, le THC contenu dans le cannabis peut être détecté dans le corps humain des jours, voire des semaines, suivant la consommation. Ainsi, les tests utilisés par les policiers peuvent détecter la présence de cannabis dans le système d’un conducteur bien longtemps après que celui-ci l’a consommé.

Les mesures à prendre pour éviter de conduire sous l’effet du cannabis

Conduire avec les facultés affaiblies est inexcusable. Non seulement conduire sous l’effet du cannabis est dangereux pour le conducteur, mais celui-ci met également en jeu la vie de ses passagers, des piétons et des autres automobilistes qui circulent avec lui. Un individu qui consomme du cannabis ne doit pas prendre le volant, car d’autres choix s’offrent à lui. Il peut notamment demander à un ami de conduire à sa place, prendre le transport en commun ou appeler un taxi ou un service de raccompagnement.

Faire appel à un avocat spécialisé pour se défendre en cas d’accusation de conduite avec facultés affaiblies

Le cannabis affecte grandement les capacités motrices, le temps de réaction, la mémoire et la concentration d’un conducteur. En plus d’augmenter les risques de collisions, la conduite automobile sous l’influence du cannabis constitue une infraction prévue au Code criminel qui expose l’individu à des poursuites judiciaires.

Pour en savoir plus sur les conséquences légales du cannabis au volant, ou si vous faites présentement l’objet d’une poursuite judiciaire et que vous avez besoin de conseils légaux à la suite d’une arrestation sous l’influence du cannabis, n’hésitez pas à prendre contact avec notre cabinet d’avocats.